#Bilan: Rock en Seine, une édition 2014 décevante

Le festival de rock parisien a eu lieu ce week-end, Rock en Seine édition 2014. Pour rester dans la tradition, la météo a été capricieuse avec un vendredi pluvieux illuminé par un joli double arc-en-ciel en début de soirée, de petites averses samedi dans la soirée pour finir avec un peu de chaleur dimanche. La programmation de cette édition était inégale et le son globalement mauvais. Mais le son est toujours le détail compliqué sur ce type d’installation en plein air et puis quand on aime… Bon point cependant pour l’installation de la grande scène où la régie a été décalée sur le côté vs au milieu les fois précédentes. Rock en Seine 2014 arc en ciel

 

Le vendredi on notera Blondie et Arctic Monkeys comme têtes d’affiche. Les deux étaient sympas mais sans plus. Le rock des Arctic Monkeys n’a pas suffi à faire vibrer le public de la grande scène. Le froid et l’humidité n’ont pas aidé, il faut bien le dire. Blondie avec une voix fluette et un son particulièrement mauvais n’ont pas non plus emballé les foules malgré des titres aussi mythiques qu’incontournables. Rock en Seine 2014 Lucius

 

Le samedi l’absence de cohérence s’est remarquée. Passer de Portishead à Prodigy n’a pas été simple, on fait difficilement plus éloigné en terme d’ambiance. Heureusement que Flume, découverte pour moi, a su donner envie de bouger grâce à des beats de qualité. Petit coup de cœur pour Lucius, même si il a fallu attendre le dernier morceau pour une révélation scénique. Rock en Seine 2014 Lana Del Ray

 

Enfin le dimanche a permis un peu de fluidité grâce à un programme plus évident, Lana Del Rey et Queen of the Stone Age au premier rang. La première n’a bluffé personne, une succession de tubes et rien de plus. Je ne suis pas fan des QOTSA, sorry, du coup j’ai passé mon tour. Heureusement Selah Sue un peu plus tôt dans l’après-midi a fait groover la grande scène et La Roux en interlude était solaire avec son look mélange de Bowie et de Desirless. Ce dernier concert restera mon coup de cœur du festival cette année. Rock en Seine 2014 La Roux Rock en Seine 2014 La Roux

 

En résumé, nous avons assisté à un Rock en Seine bien huilé avec des prestations bien trop lisses et pas très différentes des albums qu’on écoute bien tranquillement chez soi. Et à part Flume pas de grande découverte. Rien de dingue, donc. Vivement l’année prochaine !

Petite aparté sur les tendances mode rencontrées pendant le festival. J’en ai identifié trois plus ou moins évidentes :
– les couronnes de fleurs, déjà vues à Coachella et toujours sur la tête des filles
– le grand retour du bandana, porté façon Stomy Bugsy en bandeau avec le nœud devant
– La casquette de marin, oui c’est improbable mais vrai… Filles et garçons
Je ne vous parle pas des déguisements, chaque année voit son lot d’urluberlus. Mention spécial au mec avec un costume de petit pois croisé hier !