#mode : le retour (autorisé) des collants

Qui dit octobre, dit aussi le retour des collants. Et oui parce que mettre des collants entre début-mai et fin septembre est un non-sens total! Ma maman considère qu’on n’a pas froid aux jambes (elle va dire « j’ai dit ça moi? »). Bon, après des années de tests, je suis au regret de vous annoncer de que si on peut avoir froid aux jambes.

Le concept des collants - girlslovesurprises

Mais la base du concept est là malgré tout. Quand il fait beau (ou qu’il est censé faire beau) on ne met pas de collants. Ou pas de jupe si on ne veut pas mettre de collants, c’est la règle! Ce mois d’août pourri m’a révolté… le nombre de collants que j’ai pu voir dehors. Mais c’est interdit, je refuse. Les collants c’est un truc d’hiver.

Le concept des collants - girlslovesurprises

Mais n’allez pas croire que je n’aime pas les collants, je les aimes avec parcimonie. Quand ils sont résistants et qu’ils restent entiers et beaux après plusieurs fois portés. Je les aime transparents ou opaques. Je les aime noirs. Je les aime unis ou plumetis. Je les aime quand ils s’enfile facilement et quand ils ne font pas un bourrelet disgracieux parce que la ceinture serre trop. Je les aime parce qu’ils tiennent chaud!

Le concept des collants - girlslovesurprises

Tout ça pour dire que je viens de refaire mon stock parce que clairement, on n’y échappera pas, « winter is coming ». et ce n’est pas pour me déplaire, qui dit hiver dit aussi saison de ski. Je vous laisse je vais ronger mon frein en regardant des photos de la saison dernière.