#voyage : Phnom Penh et ses marchés

Phnom Penh est la capitale du Cambodge, la ville ressemble en beaucoup de points aux grandes villes asiatiques type Bangkok ou Kuala Lumpur. Elle a malgré tout de vraies spécificités. Tout d’abord, c’est une « petite ville » avec ses 2.5 millions d’habitants (Bangkok en compte plus de 6 millions !). Tellement qu’il n’y a pas de transport en commun, pas de bus, pas de métro. Les transports se réduisent au moto dops (vous montez à l’arrière d’une moto, souvent à plusieurs) et au tuktuk, moto qui tire une carriole avec 2 bancs qui se font face et qui peut accueillir entre 1 et 6 personnes (plus ou moins…).

Phnom Penh - vue d'en haut

Nous avons passé 4  jours et demi dans cette ville autrefois appelé la perle de l’Asie. Personnellement j’ai beaucoup aimé l’atmosphère. Phnom Penh a ce quelque chose de tranquille malgré le trafic, les Klaxons et la chaleur qui fait que je m’y suis sentie bien. La gentillesse et le sourire des cambodgiens donnent cette ambiance particulière.

La rue 107

Phnom Penh - La rue 107

Mais surtout ce qui la différencie ce sont ces marchés. Phnom Penh a de nombreux marchés avec chacun leur particularités : le marché Central, le marché Olympique, le marché Russe ou encore le marché Orussey. Nous les avons tous parcouru, au moins en partie ! Ils sont tous conçus de la même manière et on y trouve souvent le même type de produits. Même si le marché Central et le marché Russe sont les plus touristiques. Beaucoup d’échoppes de souvenirs s’y trouvent : kramas (l’écharpe locale), hamacs, T-shirts à message ou T-Shirts de marque fabriqués au Cambodge.  Mon préféré est le Orussey, le plus typique. Trois étages avec des milliers de stands répartis par genre, les ustensiles de cuisine à un endroit, les produits alimentaires à un autre, puis les fleurs, la papeterie, les bijoux fantaisie, les produits de beauté séparé des accessoires cheveux ou des vêtements. Comme dans la chanson de Jean-René (qui a bercé mon enfance) au marché (de Phnom Penh) tu peux tout trouver !

Le marché Central

Phnom Penh - Le marché Central

Phnom Penh - Le marché Central

Phnom Penh - Le marché Central

Se balader dans les allées tellement petites qu’on ne passe qu’à une personne est une vraie expérience, une immersion dans le quotidien des cambodgiens. On comprend d’où viennent leurs pyjamas à motif très colorés qu’ils portent dans la rue le matin où me soir ! Mon premier conseil, ne rien chercher et vous reviendrez avec plein de choses. Je me suis retenue parce que j’aurai pu faire une razzia… Et puis dans le sac, ça finit par peser un peu. D’où mon deuxième conseil, prévoyez un ou deux jours sur place avant de repartir. C’est ce qu’on a fait et c’était une super idée qui nous a évité de nous trimbaler avec nos achats tout au long du voyage.

Le marché Orussey

Phnom Penh - Le marché Orussey

Phnom Penh - Le marché Orussey


Phnom Penh - Le marché Orussey
A noter, comme partout en Asie la négociation est de mise. Le Cambodge n’échappe pas à la règle en particulier dans les endroits touristiques. Au Orussey c’est moins la coutume. Les prix sont déjà tellement bas… Une fois de plus le sourire reste au cœur de l’échange et il est possible de s’entendre sans trop de souci avec toujours cette bienveillance.